En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

La maison de Françon Dunand s'écroule 10 fructidor an V


Dunand s’est trouvée sous les ruines dont elle n’est sortie que par les secours des habitants

Extrait de Certificat d’attestation de pauvreté
Délivré à la citoyenne Françon Dunand veuve Philippe

Nous soussignés agent municipal de la Commune de Cernex certifions à tous ceux que la connaissance pouvait appartenir que le cinq du courant à deux heures après midi la neige qui s’était arrêtée sur le bâtiment de la citoyenne Françon Dunand veuve du feu Nicolas Philippe du hameau de La Motte dite Commune de Cernex a par la pesanteur écrasé ledit bâtiment en entier et a même encore mis bas une partie des murs de ladite maison notamment celle coté Devrier et que même ladite Dunand c’est trouvée sous les ruines dont elle n’est sortie que par les secours des habitants dudit lieu qui lui ont débarrassée laquelle a été un peu blessée, et comme ladite Dunand se trouve veuve chargée de quatre enfants hors d’état de gagner leur vie par leurs bagages dont le dernier n’a que * ans, en conséquence nous invitons tous ceux qui sont dans le cas de la secourir de vouloir lui prêter aide et assistance, tant quelle puisse parvenir à la reconstruction de ladite maison que pour l’entretien de la famille, n’ayant pas d’autres moyens pour y parvenir que par les secours des gens du bien, n’ayant que peut de bien et chargé 20 …presque à l’équivalent de la valeur, en foi de quoi Cernex le sept ventôse an six de la république.

Alexandre Excoffier

* NDLR: Aucun chiffre n'est écrit

{highslide float=left type="img" url="histoire/18eme/Toit_ecroule_neige.jpg" width=200 captionText='La maison de Françon Dunand s'écroule 10 fructidor an V' } {/highslide}

Crédit documentaire Archive de la Mairie, traité et publié le 26 juin 2004 par Michel Weinstoerffer
Extrait du cahier des comptes-rendus des réunions du conseil.
Publié dans le bulletin municipal N°21 - 2005

Galerie XVIIIe siècle