En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

En 1443, le vicaire général Barthélémy VITELLESCHI procède à la visite des églises du diocèse de Genève dont Cernex faisait partie. Cette visite, comme toutes celles réalisées depuis des siècles, avait pour  objet de vérifier l'état des églises, aussi bien du point de vue matériel (état du bâtiment, des autels, des objets du culte...) que de celui de la santé des âmes. Alors qu'en cette année-là il s'attendait à rencontrer un bon curé, chargé de prêcher la bonne parole à ses paroissiens, Barthélémy VITELLESCHI rencontra un simple desservant.

Dans son livre sur le diocèse de Genève, L. BINZ, tire de la visite pastorale les informations suivantes:

"L'ancien prêtre, Jean de Ayris, avait été nommé curé à Vovray-en­Bornes à la place d'un curé sénile. Au lieu de se démettre de son vicariat, le nouveau curé de Vovray avait jugé plus rémunérateur de garder cet emploi en se faisant remplacer à Cernex par un salarié. L'évêque désapprouva cette solution et ordonna à Jean de Ayris d'abandonner sa charge de vicaire et de ne plus en prendre d'autre: qu'il se consacre désormais tout entier à sa cure !..." Les temps ont bien  changé, si les prêtres d'aujourd'hui administrent plusieurs paroisses, les raisons en sont toute autre.

Claude Mégevand. ( Bulletins N°5 - 1989 )

Galerie XVe siècle