En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Mauvais renseignements sur Cusin dit Crozet, Vice-Intendance de la Province de Carouge 1830

{highslide float=left type="img" url="histoire/19eme/Mauvais_renseignements-cusin_1830.jpg" width=200 captionText=''Mauvais renseignements sur Cusin dit Crozet, Vice-Intendance de la Province de Carouge 1830 } {/highslide}
St Julien le 16 juin 1830

De très mauvais renseignements me sont parvenus sur la conduite que tient le nommé Cusin dit Crozet garde champêtre de votre commune; cet homme, au lieu de vaquer assidûment à l'exercice de ses fonctions, s'adonne au vin, et commet fréquemment des excès sous ce rapport; qu'il use de partialité dans la surveillance des propriétés, et dans la rédaction des procès verbaux; j'ai lieu d'être surpris, Monsieur le syndic, que vous ne m'ayez point informé de ces manquements, malgré qu'ils viennent habituels au dit garde; je vous prie de prendre là depuis l'avis du conseil, et si, comme je le vois, ces plaintes sont fondées, de l'inviter à proposer immédiatement le remplacement du nommé Cusin.

J'attends votre réponse et ai l'honneur de me dire avec considération.

Monsieur le syndic*
Votre très dévoué serviteur
Monsieur le syndic signature

* = Dans le Royaume de Sardaigne, le syndic est une fonction analogue à celle d'un maire français , créée avec le statut de 1848 promulgué par le roi Charles-Albert. Après avoir eu des consuls à sa tête, Nice (qui a longtemps appartenu au royaume de Piémont-Sardaigne) fut dirigée par un syndic de 1848 à 1860. En italien le terme correspondant est sindaco et en niçois sèndegue. Une réforme de ce système communal fut entreprise en 1738. Les assemblées générales furent alors supprimées, chaque commune aura son (ou ses) syndic(s), un conseil et un secrétaire sous le contrôle de l´intendant.

Crédit documentaire Archive de la Mairie, traité et publié le 26 juin 2004 par Michel Weinstoerffer

Galerie XIXe siècle