En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Histoire

ÉGLISE SAINT-MARTIN

Édifice non classé en 1983.
Vitraux non classés en 1983.
{highslide float=left type="img" url="histoire/16eme/Triptique.jpg" width=200 captionText='Triptique' } {/highslide}

Sources ms : Oursel, s.d. (vers 1959), p. 209, n. 12 (vitr.), rép. s.d. (vers 1959), p. 91-92 (égl.). Ouvr. impr. : Poncet, 1884, p. 355-356 (égl.). Cat. exp., Lyon, 1982, p. 78.

HISTORIQUE ET RESTAURATIONS

Construit vers 1530-1535, le chœur de deux travées terminées par une abside à trois pans est éclairé par trois baies qui conservent des fragments de vitraux hétérogènes dont l'un est daté de 1553. De simples verrières décoratives du XX< siècle ornent les baies (3 à 8, 10) des quatre travées et des deux chapelles de la nef élevée en 1840.

{highslide float=left type="img" url="histoire/16eme/Vitrail_gauche.jpg" width=200 captionText='Baie 0, 1553 et XXe siècle.' } {/highslide} Baie 0                             1553 et XXe siècle.

2 lancettes trilobées, tympan à 1 soufflet et 2 écoinçons. H. 3,50 m ­ - L. 1,80 m. Tympan, soufflet: ange porteur de phylactère (inscr., date 15[5]3 provenant d'une Nativité (?). Lanc. (xx s.) : verrière décorative.
{highslide float=left type="img" url="histoire/16eme/Vitrail_Central.jpg" width=200 captionText='Baie 1, 1553 et XXe siècle.' } {/highslide} Baie 1                              1553 et XXe siècle.

2 lancettes trilobées, tympan à 1 soufflet et 2 écoinçons. H: 3,50 m ­L. 1,40 m. Lanc. : remploi de 2 méd. du XVIe S. (diam. 0,30 m) à la partie sup. de vitrerie décorative du XX s. ; à g., écu armorié (appartenant aux comtes de Cernex?) inscrit dans un chapeau de triomphe, à dr., mono­gramme du Christ entouré d'une inscr. à sa gloire (grisaille et jaune d'argent). Têtes de lanc. (XVIe s.) : 6 éléments de bordure (L. 0,05 m) peints en grisaille et jaune d'argent; à g., décor de feuillage, bannière, hache, tête d'oiseau, tambour...; à dr. femme et monstre, dragons affrontés, épée, singes soutenant des motifs décoratifs... Tympan, partie sup. du soufflet: soleil (grisaille et jaune d'argent).
{highslide float=left type="img" url="histoire/16eme/Vitrail_droit.jpg" width=200 captionText='Baie 2, 1553 et XXe siècle.' } {/highslide} Baie 2                                1553 et XXe siècle.

2 lancettes trilobées, tympan à 1 soufflet et 2 écoinçons. H. 3,50 m ­L. 1,80 m. Lanc. : remploi de 2 méd. du XVIe s. (diam. 0,30 m) à la partie sup. de vitrerie décorative du XX" s. ; à g., monogramme du Christ entouré d'une inscr. à sa gloire (grisaille et jaune d'argent) ; à dr., écu armorié du XXe s. Têtes de !anc. (XVIe s.) : éléments de bordure (L. 0,05 m) peints en grisaille et jaune d'argent; à g., femme et monstre, homme nu; à dr., éléments décoratifs, fragment d'architecture utilisé en bouche-trou. Tympan, soufflet: ange jouant du violon avec la lune au-dessus (grisaille et jaune d'argent).

Crédit documentaire Archives Départementales. Retrouvées par Chantal Bayard 2003.

Terre, juridiction, située dans la paroisse de Cernex .

Mandement de Cruseilles
Voici tiré des archives de Chambéry le titre de fief de La Motte 1700 .3 Mars.

De Berthier noble Bernard feu noble Michel Seigneur de La Motte: econnait tenir en fief noble lige parternel et ancien et arrière fief de S.A.R Victor Amédée second duc de Savoie.

1) En suite de la donation et inféodation fait à noble Pierre  Mandolla par S.A.R. Emmanuel Philibert duc de Savoie.

La terre et juridiction de la Motte située dans la paroisse de Cernex en Genevois qui a été depuis divisée et séparée d'avec la terre et juridiction de Cernex appartenant au Seigneur Président Costa ayant droit d'établir, juge, châtelain, greffier, curial, procureur d'office et tous autres officiers requis à l'exercice d'icelle juridiction et de faire ériger les fourches patibulaires et piloris.

2) Les masures du château de La Motte situées dans les dits confins.

3) Généralement tous les biens fonds qu'il possède dans la dite terre, pour en avoir consolidé beaucoup de pièces.

4) La rente féodale appelée rente de Viry, laquelle lui appartient en vertu de l'acquis qu'il en a fait le 14 Novembre 1608 par contrat de Pirosset notaire par nobles Scipion et Michel de Berthier, de noble Nicoline de Viry ; laquelle rente s'étend rière la grande et petite Motte, chez Zabois et dans les villages de Contamine, Vessières, Charly et Copponex étant par indivis avec le Seigneur Président Costa.

Michel DEPRAZ  Bulletin N° 8  - 1992   Comité de La Salévienne